SUBA : un boitier qui gère flottabilité et vitesse de remontée

par Isabelle Croizeau | le Mercredi 7 Septembre 2011 | Lu 4612 fois

  

Le Suba, pour «Swiss underwater buoyancy assistant» pourrait révolutionner le monde de la plongée. La société Pandora Underwater Equipement SA, fondée en mai 2011 à Lausanne par David Bonzon, Christophe Glez et Christopher Webb, invente un système qui « agit sur le gilet du plongeur pour l’empêcher de remonter trop vite, mais également pour surveiller sa profondeur et sa vitesse».


Comment est née l'idée du système ?

Christophe Glez : "L’idée s’est formée petit à petit à travers mon expérience en tant que moniteur de plongée (CMAS et PADI) mais elle a vraiment pris forme en 2008 lors de discussions plus poussées avec un ami étudiant à l’EPFL. En tant qu’enseignant dans le milieu de la plongée, je trouve que beaucoup de temps est passé à enseigner la ‘’parfaite’’ remontée d’urgence plutôt qu’à découvrir le milieu dans lequel on évolue et à apprécier cet état d’apesanteur. De, plus, même après de longues années de pratique il n’est pas facile de pratiquer cette remontée parfaite, ce qui engendre une prise de risque avérée. En tant qu’ingénieur, je suis issu de la technique et j’ai pensé que l’on pouvait être aidé en cela par la technologie moderne. J’ai donc parlé de cette idée à une de mes connaissances professionnelles qui lui-même en parlé a son fils, étudiant à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne. Bien que non plongeur à l’époque, David Bonzon (cofondateur et CTO) a trouvé le challenge intéressant à relever et avec son père et son cousin nous avons débuté la construction du système dans leur garage et atelier."
SUBA : un boitier qui gère flottabilité et vitesse de remontée

Comment a évolué le projet ?

Notre premier test s’est révélé parfait et la remontée de 10 mètres de profondeur dans les eaux du lac Léman fut d’une tranquillité et d’une facilité déconcertante, à en écoeurer plus d’un élève plongeur. J’ai même franchi la surface de l’eau comme jamais je ne l’avais fait durant presque 30 ans de pratique. Et devant l’enthousiasme des plongeurs présents sur place nous avons décidé de poursuivre l’aventure. En partie pour nous financer puis aussi par challenge, nous avons décidé de nous présenter à différents concours liés à l’innovation. A notre grande surprise nous avons créé l’enthousiasme et l’adhésion. Portés par ces premiers succès, et avec l’aide de plusieurs autres personnes qui ce sont jointes à l’aventure dont principalement Christopher Webb (co‐fondateur et CEO) nous avons remporté différents prix et subventions (CTI, SELT, Venture Kick, startups.ch). Le projet a beaucoup évolué depuis ses débuts, si l’idée reste la même, il n’en reste pas moins que le produit a bien évolué depuis le premier prototype pour s’adapter au plus près aux besoins des utilisateurs.
Exemple de courbe réalisée avec l'assistance du SUBA
Exemple de courbe réalisée avec l'assistance du SUBA

Est-il adaptable à tout type d’équipement ?

Le système originel SUbb pour Swiss Underwater black box (car il avait l’aspect d’une boite noire) est dans cette philosophie et peut se brancher sur tout type de gilet stabilisateur du marché. Cependant, un certain nombre d’améliorations devaient encore être faites au regard des discussions avec différents utilisateurs (écoles de plongées autour du lac Léman et sur la cote méditerranéenne française). Le produit (SUbb) a donc évolué pour devenir SUBA® pour Swiss Underwater Buoyancy Assistant. Il est constitué d’un gilet, d’un ordinateur et avec bien sûr, intégré, le premier système de Cruise Control pour plongeur. L’intégration de l’ensemble est en cours d’homologation CE et ouvre la porte a de nombreuses possibilités.
le SUbb
le SUbb

Que permet concrètement le système ?

Il permet, de manière simple, non seulement d’effectuer, sans effort, une remontée automatique en fonction des paramètres de décompression, mais aussi d’effecteur une remontée d’urgence contrôlée et automatique (RUCA), ou encore de limiter la profondeur d’évolution (comme par exemple en Mer Rouge où la profondeur d’évolution est limitée à 40m) , il permet également de stabiliser une profondeur (pour effectuer sans difficulté un palier, des photos, des vidéos, ou un changement de gaz trimix ou nitrox,…), et enfin il permet de réguler une vitesse de descente et de remontée intempestive. A l’image d’un régulateur de vitesse, son fonctionnement est mis en route manuellement et peut aussi être désactivé sur demande. SUBA® est donc activable à la demande et permet également de conserver une utilisation manuelle de son gilet.
SUBA : un boitier qui gère flottabilité et vitesse de remontée

Où peut-on le trouver ?

Il est encore un peu tôt pour répondre précisément à cette question, l’achat sera possible dans un premier temps, directement sur le site internet : www.pandora‐uwe.com et sur www.yoursuba.com. Une liste de vendeurs et de revendeurs sera également disponible sur ce site et des essais (workshop) seront organisés dans différentes zones géographiques (Europe et USA). Les dates à retenir sont les suivantes : Le lancement officiel est prévu au DEMA Show à Orlando (du 3 au 5 novembre 2011) puis en 2012 au Salon de la plongée à Paris. Nous sommes en discussion pour prendre part au PADI Tour 2012. Les premiers produits seront disponibles en avril 2012. Une pré‐réservation est dès maintenant possible en nous écrivant un email par le biais du site internet.
SUBA : un boitier qui gère flottabilité et vitesse de remontée

Vos commentaires

 
Notez

     

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 28 Janvier 2012 - 09:00 Masque facial, d'hier à aujourdh'ui