Plongée : cap sur les Philippines

par H2O Voyage | le Samedi 25 Juin 2011 | Lu 1526 fois

  

Après une croisière d'exception aux Philippines, qui a débuté aux Visayas pour remonter jusqu'au récif de Tubbataha au large de Palawan, les impressions à chaud de Nathalie, qui a participé à cette Expédition H2O en mai 2011.


PUBLI-REDACTIONNEL

Plongée : cap sur les Philippines

De la macro aux grands pélagiques

Ne vous battez pas, il y en a pour tout le monde ! Les amateurs de macro et les fanas de pélagiques. La croisière commence sur Cabilao, Balicasag et Panglao. C’est une profusion de nembrotha en tout genre, ces nudibranches verts foncés à points verts clairs ou rouges. Les coraux bulles abritent des crabes orang-outang, les tortues décollent paresseusement à notre approche.


Plongée : cap sur les Philippines

Calamars fluorescents et boules de sardines

En plongée de nuit, on est quasi sûr de trouver des bobtail squids, ces tout petits calamars aux couleurs fluorescentes qui essayent de se cacher dans le sable en ramenant les grains de sable sur eux avec leurs minuscules tentacules… le rare est aussi au rendez vous avec les dragonnets et pégases. Le nitrox nous permet d'optimiser nos plongées à raison de 3 à 4 par jour c'est plus confort ! Sur Moalboal, des boules de sardines scintillantes avec en ombre chinoise, la silhouette d’un pêcheur sur sa barque à balancier.

Plongée : cap sur les Philippines

Un parc inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO

La navigation nous emmène vers Tubbataha, parc marin classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Entre douze et seize heures de mer, c’est un peu la loterie, mais le temps passe agréablement sur le Philippine Siren : une sieste dans les cabines climatisées, ou une projection vidéo dans le grand carré qui reste ouvert à l’air du large pour éviter les désagréables « chaud et froid » ! On grignote un snack, on se sert un expresso, on bronze là-haut, ou on se fait masser par Maureen qui a toujours un planning hyper-booké ! Les plus studieux se plongent dans les livres consacrés à la faune sous-marine de la région.

Thons et requin-baleine

Mais c’est déjà l’heure de rechausser les palmes dans ce sanctuaire marin et les amateurs de gros se frottent les mains : thons dents de chien, bancs de carangues… quoi pas assez gros ? Attendez, ça arrive ! Requins pointes blanches et noires, soyeux, gris. Encore plus gros ? Requin-baleine qui surgit avec lenteur des profondeurs… enfin, avec lenteur… il faut palmer avec vigueur pour se maintenir à ses côtés !
Plongée : cap sur les Philippines

Banc de requins-marteaux

Certains matins, la cloche sonne bien tôt, mais c’est pour la bonne cause : au bout de dix à quinze minutes d’immersion, un gros marteau apparait dans le bleu, un mokaran, solitaire, qui daigne venir nous voir. Le lendemain matin, c’est un petit banc d’une quinzaine de marteaux qui apparaît très vite. Nous restons avec eux près d’une demi-heure, jusqu’à prendre le maximum de palier compatible avec notre réserve dans la bouteille. Ce ballet gracieux marque notre dernier jour sous l’eau, avant de prendre la direction de Puerto Princesa. Jimmy le chef cuistot se déchaîne pour notre dernier dîner, un véritable clown qui met en scène la présentation des plats. « And what are you waiting for ? » hé bien, de revenir !
Plongée : cap sur les Philippines

Les prochaines expéditions H2O Voyage à travers le monde

Au Mexique à la rencontre des espadons voiliers, du 27 janvier au 5 février 2012 ou du 3 au 12 février 2012 (Paris/Paris)

Aux Bahamas croisière spéciale requins tigre, citron et dauphins du 13 au 22 avril 2012 (Paris/Paris)

Au paradis du gros et de l'inattendu "les Galapagos" du 13 au 23 mai 2012 (Paris/Paris)

En Malaisie, croisière Layang Layang et îles Spratly du 22 mai au 4 juin 2012 (Paris/Paris)

Pour en savoir plus :

Plongée : cap sur les Philippines

 
Notez

     

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 28 Janvier 2012 - 09:00 Masque facial, d'hier à aujourdh'ui