Nager avec les dauphins ?

par Isabelle Croizeau | le Samedi 26 Février 2011 | Lu 8158 fois

  

Cette année, c’est décidé, vous allez vous offrir un énorme bonheur : nager avec des dauphins. Mais où aller ? Nous vous proposons un tour d’horizon, forcément incomplet, de destinations dans toutes les mers du monde. A vous de faire un choix, en fonction de vos attentes et de votre budget.


EN MER ROUGE AVEC LES DAUPHINS A LONG BEC

C’est l’une des destinations phares si vous rêvez d’aller tremper vos palmes avec les dauphins. Plusieurs lagons égyptiens abritent des colonies de dauphins à longs becs, mais il a fallu restreindre l’accès à certaines zones pour limiter l’afflux touristique. Et si vous voulez vraiment profiter de vraies rencontres avec des bandes de dauphins sauvages et néanmoins joueurs, la croisière dauphin reste sans doute la solution idéale. Un voyage à envisager en famille, les plus jeunes pourront eux aussi se faire plaisir.
Nager avec les dauphins ?

AUX BAHAMAS, AVEC LES DAUPHINS TACHETES

Les Bahamas, archipel de sable blanc posé au Sud-Est de la Floride, sont un terrain de jeu prisé à la fois par les "bottle-nosed", petits frères du célèbre Flipper, et par les "spotted dolphins", merveilleux dauphins tachetés, sans doute parmi les plus curieux, les plus espiègles et les plus joueurs dans la grande famille des dauphins. Et les Bahamas permettent tout : partir à leur recherche au large en croisière sur le Grand Bahama Bank, immense banc de sable en pleine mer où la profondeur n’excède pas dix mètres, mais aussi les rencontrer pour quelques heures dans des criques tranquilles ; ou encore, pour les moins aquatiques, avoir simplement la chance de les caresser, de l'eau jusqu'à la taille, en toute sécurité, en s’adressant à l’UNEXSO. La meilleure période se situe entre le mois d'avril et le mois de novembre.

A MAYOTTE AVEC LES LONGS BECS ET LES TACHETES

Une vingtaine d’espèces de dauphins fréquentent le lagon de Mayotte et ses abords immédiats. Dauphins à long bec, dauphins communs, dauphins tachetés, par petits groupes isolés ou par troupeaux entiers de plus d’une centaine d’individus, toutes les rencontres sont possibles. Des sorties à la journée permettent de partir à leur recherche toute l’année et facilement. Certaines espèces n’hésitent pas à venir jouer avec les nageurs en PMT, dans les eaux tranquilles du lagon ou à l’extérieur du récif. Petits îlots de sable blanc et impression d’être seul au monde complètent le tableau paradisiaque.

A MOOREA, OU PARTOUT AILLEURS EN POLYNESIE

Que ce soit dans les Iles de la Société ou dans les Iles sous le Vent, il suffit de sortir en bateau pour avoir toutes les chances de croiser un ou plusieurs groupes de dauphins communs ou de globicéphales. Le terrain de jeu est immense, et ils sont partout. Je me souviens d’un séjour à Rangiroa : chaque matin, je sortais de mon faré en me disant que je n’irais pas boire mon café avant d’avoir vu passer des dauphins devant ma porte. Et jamais je n’ai attendu plus de dix minutes. En plongée, ils faisaient parfois une courte apparition avant de repartir chasser plus au large. Et le soir, ils jouaient dans les passes où le courant s'engouffre, sautaient, cabriolaient : un festival, et un bonheur quotidien !

AUX ACORES OU AUX CANARIES POUR LES GLOBIS

Les Açores et les Canaries, petits archipels de l’Atlantique, sont parmi les endroits du monde où la concentration en mammifères marins est la plus importante : dauphins, baleines et globicéphales assurent en permanence le spectacle ! Pour profiter au mieux de l'activité, il est préférable de programmer son voyage en été, lorsque la température de l'eau est la plus élevée. On n’est pas sous les tropiques, et les eaux de l’Atlantique se méritent : la mer est rarement parfaitement calme… S’il est désormais interdit de se mettre à l’eau avec les cachalots, c’est toujours possible avec les dauphins, et un certain nombre de structures proposent des sorties à la journée, ponctuellement ou sous forme de séjours.


AUX MARQUISES AVEC LES DAUPHINS D’ELECTRE

La destination est lointaine, les conditions peuvent être difficiles, mais la rencontre est magique. Un immense troupeau de dauphins d’Electre se rassemble chaque matin, et ils sont parfois plus de 400. Depuis Taoihae il faut compter 45 minutes de bateau, et le site étant directement exposé aux vents dominants et à la houle la sortie n’est pas toujours possible, et est à réserver à des plongeurs amarinés. Vous n’emmènerez pas là votre petit dernier. On se met à l’eau avec eux dans le bleu, au large, en PMT comme dans la plupart de ces destinations. Des thons et des voiliers font parfois une brève apparition. Les péponocéphales sont là de novembre à avril.

AU BRESIL AVEC LES DAUPHINS DE FERNANDO DE NORONHA

Là aussi c’est loin, c’est compliqué, mais il s'agit sans doute de l'une des plus importantes concentrations de dauphins sauvages au monde. Chaque jour au petit matin, depuis la nuit des temps, des centaines d'individus rejoignent la petite île de Fernando de Noronha. Ils ont choisi pour cet immuable rituel une petite baie abritée, baptisée "baie des dauphins" : ils se reposent alors de leurs chasses nocturnes, jouent, et cabriolent. Ce n'est qu'en début d'après-midi qu’ils reprennent le chemin de la haute mer. Il est désormais possible de plonger en leur compagnie, en apnée ou en bouteilles, au moment où ils quittent la baie afin de ne pas troubler leur tranquillité. Des bateaux proposent également aux non-plongeurs de venir assister aux ébats des dauphins depuis la surface. L'endroit est protégé depuis 1988, et aujourd'hui entouré d'un Parc National qui couvre 70% de l'île. La période la plus agréable se situe entre mai et novembre.

ET SUR NOS COTES, C’EST POSSIBLE ?

Nager avec les dauphins ?
Oui, c’est possible, et tous ceux qui ont pris la peine de s’aventurer un peu au large ont déjà croisé des dauphins, que ce soit dans le sanctuaire Pelagos en Méditerranée, ou par exemple du côté de la presqu'île du Cotentin où une colonie de près de 600 dauphins évolue en toute liberté. Les espèces sont nombreuses, entre autres grands dauphins, dauphins bleus et blancs, ou dauphins de Risso. Quelques structures proposent de partir à leur rencontre et de se mettre à l’eau avec eux. Privilégiez une sortie à la journée, même si le prix est élevé : il faut aller loin et une journée complète multiplie considérablement vos chances. Certaines structures effectuent un survol de la zone avec un petit avion pour localiser les dauphins et guider le bateau. Mais gardez à l’esprit une chose : ces sorties ne s’adressent pas spécialement à des plongeurs, vous pouvez donc vous retrouver à l’eau avec Madame Michu, celle qui crie quand elle n’a pas pied…

Vous êtes sûrement nombreux à connaître d'autres lieux magiques où il est possible de nager avec les dauphins en toute liberté : n'hésitez pas à laisser un commentaire pour partager votre expérience, et compléter ensemble cette courte liste de destinations.


Réagissez à cet article



Notez

     

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 10 Janvier 2012 - 23:12 Croisière plongée Indonésie : WAOW !!!