La Thaïlande vient de fermer 18 sites de plongée


  

La Thaïlande a décidé de fermer un grand nombre de sites de plongés parmi les plus populaires afin de permettre aux récifs coralliens de récupérer.


Les récifs coralliens sont menacés par le réchauffement des eaux et souffrent de blanchiment dans les 18 spots de plongée fermés aux touristes pour une période indéterminée.
Selon Songtham Suksawang, responsable des Parcs Maritimes Nationaux de Thaïlande, la plongée doit être suspendue jusqu’à ce que le récif récupère complètement. Il souhaite aussi que les autorités limitent le nombre de touristes dans les autres parcs maritimes.

Ces 18 spots de plongée se trouvent dans 7 des 26 parcs maritimes nationaux que compte la Thaïlande. La plupart des sites concernés se trouvent en Mer d’Andaman, sur la côte ouest de la Thaïlande.
Ces parcs maritimes sont : le Hat Chao Mai National Park à Trang, Mu Koh Petra et Tarutao national parks à Satun, Mu Koh Chumphon National Park à Chumphon, Hat Nopparat Thara-Mu Koh Phi Phi National Park à Krabi, Mu Koh Surin National Park et Mu Koh Similan National Park à Phangnga.
La Thaïlande vient de fermer 18 sites de plongée

Les coraux sur les côtes est et ouest de la Thaïlande ont été endommagés par les températures anormalement chaudes de l’an dernier, une hausse provoquée par El Niño et l’activité humaine excessif autour des récifs. Cette hausse a été de 2° Celcius supérieures aux températures normales dans la région.
Le blanchiment des récifs coralliens est provoqué par les eaux chaudes qui font mourir les algues dont se nourrissent les coraux. Le blanchiment affecte plus de la moitié des 15 000 hectares des récifs coralliens du sud de la Thaïlande.

L’interdiction a été décrétée sur les sites où plus de 80% des récifs étaient affectés par le blanchiment. Ces récifs coralliens sont essentiels à la vie marine puisqu’ils servent d’abri naturel à une grande diversité d’espèces et absorbent les taux élevés de dioxyde de carbone.

Par ailleurs, les récifs coralliens représentent une attraction touristique importante puisque de nombreux visiteurs se rendent en Thaïlande pour admirer les magnifiques fonds marins.
La Thaïlande est en effet une destination très populaire pour les plongeurs du monde entier. Le pays offre de nombreuses îles et de nombreux sites de plongée tout au long des 3000 kilomètres de côtes.
L’interdiction de plongée a été décrétée dans les parcs maritimes populaires de Similan et Phi Phi, ainsi que ceux de Tarutao, Chao Mai, Chumphon, Phetra et Surin.

Les touristes qui ne respecteront pas cette interdiction de plongée s’exposent à des amendes allant de 1.000 à 10.000 bahts et des peines de prison. Les autorités vont également intensifier les patrouilles afin de stopper la pêche illégale.

Des sites d’ancrages supplémentaires vont également être mis en place dans les secteurs non touchés par le blanchiment pour éviter les dommages causés par les bateaux sur les récifs.

Liste des sites de plongée interdits

Région de Phang Nga : Mo Koh Surin Island, Ao Sutep, Ao Mai Ngam, Koh Ster, Ao Pakkard, Mo Koh Similan, East of Eden, Ao Faiwab.
Région de Krabi : Nopparat Thara Park, Phi Phi, Hin Klang
Région de Satun : Hat Chao Mai National Park, Koh Cher, Mu Ko Phetra National Park, Koh Bulon Mai Pai, Koh Bulon Don, Koh Tarutao National Park, Kohtakiang, Koh Hin Ngam, Koh Rawi, Koh Dong
Région de Chumporn : At Mo Koh Chumporn, Koh Maprao
Notez

     


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 28 Janvier 2012 - 06:00 Montre spirotechnique par Auricoste