La Jeanne d’Arc récif artificiel à la Réunion?


  

La Jeanne d’Arc, ancien navire école porte-hélicoptères aujourd’hui désarmé, pourrait être immergée dans les eaux de l’île de la Réunion : ses 181 mètres de long et 24 mètres de large en feraient un récif artificiel exceptionnel. Immergée par 40 mètres de fond, elle deviendrait un site de plongée, mais aussi bien sûr une immense nurserie à poissons.


Aménager l’épave

La zone envisagée, dans la baie de Saint-Paul, est une zone où la faune est relativement pauvre : la présence de l’épave, outre son intérêt touristique, pourrait donc aussi se révéler positive pour les pêcheurs locaux. Entièrement dépolluée, la Jeanne d’Arc devrait également être en partie aménagée : création de nombreuses ouvertures dans la coque et sur le pont pour permettre aux plongeurs de circuler en sécurité à l’aide d’un système de fléchage ; et à contrario, condamnation de certaines parties, en conservant seulement de petites ouvertures pour permettre aux juvéniles de se mettre à l’abri des prédateurs.
La Jeanne d’Arc récif artificiel à la Réunion?

2011 année de l'Outremer

L’association Nautilus, qui porte le projet depuis plusieurs années, veut profiter de l’année de l’Outremer pour convaincre toutes les autorités compétentes et voir enfin la Jeanne d’Arc entamer une carrière sous-marine.


Notez

     


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 28 Janvier 2012 - 06:00 Montre spirotechnique par Auricoste