Kanumera : éco... logique depuis 18 ans

par Isabelle Croizeau | le Samedi 28 Mai 2011 | Lu 1173 fois

  

Née en Nouvelle-Calédonie en 1993, la marque affiche ostensiblement ses amitiés « Pacifiques » : nous connaissons tous les motifs inspirés des légendes et des tatouages locaux, et qui ont sans doute été à l’origine de son succès auprès des plongeurs. Ce que l’on connaît moins c’est le parti pris de départ, un souci écologique permanent, des matières premières aux impressions finales.



Prix et qualité, les frères ennemis

L'anecdote raconte que c'est un esclave qui a créé le premier tee-shirt pour se protéger du soleil et le secteur textile, depuis, surferait toujours à en croire la rumeur sur la misère humaine pour s'enrichir. Mais le marché textile, comme tous les marchés, se divise en deux catégories distinctes : le prix ou la qualité. « La qualité est la voie que nous avons choisie dès le départ, explique Jean-Christophe Morel, on ne peut pérenniser une clientèle en lui vendant un produit jetable. Nos tee-shirt durent plus de dix ans sans sourciller. »

Norme Oeko Tex 100 pour le matériau

Les produits textiles utilisés répondent à la norme Oeko Tex 100, un standard mis au point au début des années 1990 pour répondre à l’attente des consommateurs de trouver des textiles sans risques pour la santé. Jusqu'à ce que l'Oeko-Tex® Standard 100 soit introduit, il n'y avait ni de label produit fiable pour le consommateur pour juger de la qualité humano-écologique des textiles, ni de critère de sécurité homogène pour les entreprises de l'industrie du textile et de l'habillement permettant une évaluation précise des éventuelles matières nocives contenues dans les produits.
Kanumera : éco... logique depuis 18 ans

Kanumera : éco... logique depuis 18 ans

Affiliation WRAP pour la fabrication

L’approvisionnement n’est rien, si la fabrication se fait dans des conditions critiquables. Une entreprise affiliée Wrap (World Responsible Accredited Production) s’engage à mener ses affaires en conformité avec les plus hauts standards de l'éthique et dans le respect des droits de l'homme. Elle exige de ses fournisseurs, concessionnaires, distributeurs et autres partenaires commerciaux de répondre à ces normes élevées. Elles sont conscientes que d'autres pays ont des systèmes culturels, juridiques et éthiques différents. Toutefois, ces sociétés certifient que toutes les installations qu’elles utilisent, doivent toujours répondre à certaines exigences de base, concernant notamment le travail des enfants, les horaires de travail, les salaires mais aussi le respect de l’environnement et les normes de sécurité.

Kanumera : éco... logique depuis 18 ans

Impression « propre » des produits

L'impression se fait à St Jean de Luz et à Périgueux. Les ateliers sont les seuls en Europe à utiliser un circuit de recyclage des eaux usées pour ne pas nuire à l'environnement. En outre, depuis quelques années, ils ont obtenu le label Imprim’Vert ®. C’est une marque qui garantit que les techniques d’impression ne rejettent aucun produit dangereux de quelque manière que ce soit dans l’environnement.

Sea-Shepherd leur fait confiance

De plus en plus d’entreprises et d’associations s’appuient sur les filières de Kanumera : pour exemple, les tee-shirts SEA SHEPHERD (collection « stop the grind ») du salon de la Plongée ont été produits dans leurs ateliers. « Mais, comme l’explique Jean-Christophe Morel, il a vraiment fallu montrer patte blanche. En d’autres termes, les convaincre que les normes éco-santé draconiennes annoncées n’étaient pas que des mots. »
Kanumera : éco... logique depuis 18 ans

Et cela fait 18 ans que cela dure.

Visitez leur site : www.kanumera.com
Notez

     

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 28 Janvier 2012 - 09:00 Masque facial, d'hier à aujourdh'ui