Histoire d'image : Instant de grâce à Ras Mohamed


  

« Dans le bleu magique de Ras Mohamed, un instant unique de grâce, de rencontre avec la nature.
Pas le temps de penser à la technique. Le troisième oeil de la photographe et un peu de chance font la différence pour capturer ce moment hors du temps."


Les gardiens du temple

Comme les gardiens d’un édifice sacré, un banc de plusieurs centaines de lutjans patrouille le long du tombant vertigineux, qui s’enfonce vers les profondeurs, à 800 mètres sous mes palmes. C’est leur territoire. Ils semblent marquer la frontière interdite que les plongeurs ne doivent pas dépasser. Calmes et sereins, dans ce silence ma présence ne semble pas les déranger, ils m’encerclent. Une plénitude absolue m’envahit, cet univers infiniment bleu m’inspire le rêve et l’évasion…
Histoire d'image : Instant de grâce à Ras Mohamed

Figer l’instant

Tandis que je visualise l’armada de plongeurs qui évolue au dessus de moi, je savoure ce moment très égoïstement. Au dessus, des myriades de bulles remontent vers la surface, dans un clapotis désorganisé. Dans ce silence, j’aperçois un photographe venu lui aussi s’évader, inquisiteur ! Et puis zut ! Très surprise de sa présence, presque incongrue, je me résous jalousement à partager cet instant.

Le matériel

Pour réaliser cette image, j’ai utilisé un Nikon D200, un objectif 10/17 TOKINA, Flash YS 90 Sea&Sea, et un caisson Ikelite.

Géraldine PAHAUT
Géraldine PAHAUT

sur scuba people




Notez

     


Dans la même rubrique :
< >