H20 Expédition, un concept qui plaît - Publi-rédactionnel

par Isabelle Croizeau | le Vendredi 23 Septembre 2011 | Lu 1215 fois

  

Frédéric Pierre, directeur adjoint d’H20 Voyage, fait le point sur le concept H20 Expédition, une formule qui a germé en 2007 et devrait réserver quelques belles surprises en 2012.


Comment est née l’idée H2O EXPEDITION ?

Le concept d’H2O Expédition est né lors du "sardine run", voyage que nous avons organisé en Afrique du Sud en juin 2007 avec un groupe d’amis, tous plongeurs passionnés. Lorsque dans une ambiance de dépaysement total, devant un paysage à couper le souffle, après une journée à nager au milieu des dauphins, des requins, des baleines et des milliers d’oiseaux en quête de sardines, nous nous sommes tous regardés en nous disant : « l’année prochaine on va où ?… »


Quelle est la philosophie de ces voyages ?

Notre objectif est d’accompagner des groupes de plongeurs vers des destinations aux plongées rares par les rencontres que l’on peut y faire, par leur situation hors des sentiers battus, par la virginité et la bio-diversité des sites et lorsque cela est possible, de les conjuguer à des extensions terrestres hors normes, à la rencontre de cultures méconnues, de peuples oubliés, de paysages grandioses ou de situations uniques. En tout cas ce que nous souhaitons le plus c’est créer de l’émotion….


Quel plus apportez-vous aux plongeurs qui vous suivent sur ces voyages ?

Certains de ces voyages seraient presque impossibles à organiser pour des individuels.

Notre expédition de novembre 2010 dans les Raja Ampat, suivie pour certains d’une semaine en forêt au milieu de la PAPUA à la rencontre des Korowais a nécessité plus d’un an de préparation, avec des négociations avec les missionnaires de la région pour chartériser leurs avions, remettre en état la piste de terre, ou trouver les porteurs pour nous accompagner dans ce périple improbable au cœur de la forêt.

Lorsque nous charterisons le Shear Water, le bateau de Jim Abernethy, pour des croisières spéciales requins tigres et citron aux Bahamas, le groupe est toujours accompagné d’une personne de l’Equipe H2O VOYAGE qui connaît parfaitement le site et le programme. Tous les briefings (le premier peut durer deux à trois heures) et les consignes sont traduits en français afin de s’assurer d’une bonne compréhension de chacun.

Au fil des voyages nous constatons que même les plongeurs habitués à beaucoup voyager apprécient vraiment de partir accompagnés sur des programmes d’exceptions et dans un environnement francophone. Lorsque nous charterisons un bateau aux Galápagos, à Cocos ou à Socorro, un staff de l’équipe d’H2O Voyage, moniteur de plongée, formera s’ils le souhaitent nos participants au Nitrox, les encadrera sur une plongée difficile ou encore pourra leur donner des conseils sur la photo sous-marine.

Nos participants apprécient aussi beaucoup les images, livres ou films que nous faisons pour eux pendant ces voyages.


Comment choisissez-vous vos destinations ?

Il n’y a pas de règles. Ce peut être une personne de l’équipe qui veut faire partager une destination qui la fait particulièrement rêver. Ou, comme pour les espadons voiliers que nous proposons début 2012 au Mexique, un voyage qui n’est pas proposé sur le marché français. Certains voyages nous on aussi été demandés par d’anciens participants……

Dans tous les cas nous essayons toujours d’innover ! Avec des programmes peu ou pas proposés, tel notre itinéraire de croisière des Visayas à Palawan en passant par Tubbataha aux Philippines en mai 2011, ou les Iles Spratly et Layang Layang en Malaisie du 22 mai au 4 juin 2012.


Les extensions terrestres semblent importantes pour vous ?

Oui c’est vrai ! Chez H2O Voyage tout le monde est plongeur. Pour la plupart d’entre nous c’est même une vraie passion.

Mais aller en Equateur et aux Galápagos sans passer par exemple par le parc de Cuyabeno en Amazonie et rater les dauphins roses d’eau douce c’est vraiment dommage vous ne croyez pas ?

Lorsque vous faites des milliers de Kms pour aller de l’autre coté de la terre en Papouasie Nouvelle Guinée, afin de photographier les hippocampes pygmées de Milne Bay ou découvrir les rascasses Merlet de Loloata, je vous jure qu’une visite chez les Hullis des hauts plateaux ne vous laissera pas indifférent.

Et que pensez-vous d’aller fumer la pipe à 20 mètres du sol dans une maison en haut des arbres en plein milieu de la forêt en compagnie de cannibales repentis, après une croisière de rêves dans les Raja Ampat. En tout cas nous, chez H2O Voyage, on adore…


Qui prépare ces programmes d’exception ?

Dans l’agence chaque personne est spécialisée et spécialiste d’une partie du monde. C’est donc naturellement la personne en charge de la destination ou de la région qui monte le programme. Et qui après le plus souvent accompagne le groupe.

Dans tous les cas l’envie de faire plaisir aux participants est toujours présente, par exemple en faisant particulièrement attention aux détails.


Qui sont ces plongeurs qui partent avec vous ?

Lors des premiers voyages en 2007/2008 c’était avant tout des amis ou des clients réguliers de l’agence. Aujourd’hui, nous avons bien sûr toujours « un noyau dur » qui attend impatiemment la sortie des nouveaux programmes. Mais d’années en années beaucoup de plongeurs qui ne connaissaient pas H2O Voyage nous ont rejoints sur nos Expéditions. Et le bouche à oreilles fonctionnant à plein ils nous amènent maintenant leurs amis.

La rançon du succès, certains voyages sont complets avant que nous ne l’annoncions sur notre site internet…


Pouvez-vous nous raconter quelques moments forts d’expéditions?

Se retrouver assis sur un rocher à 20m de profondeur et rester là pendant plus de 20 minutes au milieu de centaine de requins marteaux à Wolf aux Galápagos ! L’accueil des Hulis grimés et emplumés dansant pour ressembler aux oiseaux du paradis, sur les hauts plateaux de Papouasie Nouvelle-Guinée ! L’excitation de tous à la vue du grand requin blanc qui s’avance face à nous en Afrique du sud ! Sortir de sa chambre d’hôtel et se retrouver en face des singes, des alligators et autres reptiles au Costa Rica ! « Le fracas » des fous plongeant dans une boule sardines maintenue vers la surface par des centaines de dauphins et requins gourmands ! Tenir en respect jusqu’à 10 requins tigres avec un simple tube de PVC ! L’émotion et les larmes aux yeux en quittant nos hôtes Korowai après une semaine dans la forêt !


Quel programme avez-vous préparé pour 2012 ?

En début d’année, nous proposons d’aller voir les espadons voiliers au large d’Islas Mujeres au Mexique, suivi de plongées avec les requins bouledogues à Playa et d’une sortie en cenotes.
En mars, nous avons affrété le Nautilus pour une croisière à Socorro puis nous irons plonger avec les otaries de « los Islotes » au large de La PAZ en Basse Californie.
En avril, nous avons un bateau avec Jim Abernethy aux Bahamas pour une croisière spéciale requins tigre et citron avec possibilité de partir quelques jours plus tôt afin de plonger sous le fameux Héron Bridge à West Palm Beach.
En mai, une valeur sûre, une croisière aux Galápagos avec extension terrestre sur place.
Toujours en mai, une croisière exclusive sur un superbe voilier vers les Iles Spratly et Layang Layang en Malaisie, croisière qu’il est possible de combiner avec une deuxième autour de Sipadan.
Et pour finir l’année en beauté, en novembre, une croisière plongée en Indonésie sur la route des épices de la mer de Banda à Triton Bay en Papua, puis une rencontre avec la tribu ASMAT au fil de la rivière Asewets. La difficulté a été, pour ce programme jamais proposé, de trouver un bateau de plongée qui accepte de nous faire remonter une rivière en terres Asmats après la croisière proprement dite. Cela n’a pas été facile, mais grâce à l’acharnement d’Anna de notre équipe et l’aide de Thierry Robinet, notre guide sur les Korowai qui sera de nouveau de l’aventure, c’est fait.

Et pour 2013 ?

C’est encore un secret, mais en tout cas ce ne sont pas les idées qui manquent, nous y travaillons.

Quelques uns de vos confrères ont l’air de trouver le concept intéressant...

Tant mieux c’est que l’on est dans le vrai… Mais attention aux copies ( ☺ )


 
Notez

     

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 28 Janvier 2012 - 09:00 Masque facial, d'hier à aujourdh'ui