Essais : gilet Masterlift Tek by Beuchat

par ManuL | le Samedi 8 Octobre 2011 | Lu 6397 fois

  

Disponible depuis 2006 sur le marché, cette stab n'est pas une nouveauté... mais il n'est pas rare de croiser lors de nos immersions des plongeurs qui en sont équipés et qui, pour la plupart, lorsque l'on aborde le sujet sont toujours dithyrambiques quant à son utilisation, son confort... Il n'en fallait pas plus pour nous donner envie d'essayer ce gilet "TEK".


MASTERLIFT TEK : Inspection à sec

Sa réalisation et son prix (environ 450 €) positionnent ce gilet dans la fourchette haute du marché.
Ce qui saute aux yeux en premier, c'est la présence d'alu et d'inox à peu près partout, la plaque dorsale bien sur mais également une douzaine d'anneaux jusqu'à la boucle ventrale... Et on a beau dire, on a beau faire... le métal a quelque chose de rassurant.
Purge basse, fen-stop et purge haute avec possibilité de montage droite ou gauche... un harnais réglable et la bouée.
Celle-ci affiche fièrement un volume de 35 litres avec lesquels on peut sans peine remonter de profondeurs déraisonnables avec un bi-bouteille. Une poche amovible à 2 compartiments est également livrée avec le gilet.


Stab dorsale pour un meilleur hydrodynamisme

Les + :
  • Sur un gilet "classique", le gaz permettant l'équilibrage est situé tout autour du plongeur (devant, derrière et sur les côtés). Sur une dorsale, le gaz est situé intégralement sur le dos du plongeur et "libère" donc les parties frontales et latérales. Vous avez donc une position plus horizontale sous l'eau et de fait une meilleure pénétration.
  • Le harnais est là pour solidariser la bouée mais ne subit jamais le gonflage, donc aucune oppression thoracique même gonflé à bloc.
  • Un volume d'air bien plus important que sur les gilets "classiques".
Les - :
  • En position verticale en surface, le volume dorsal a tendance à vous mettre le nez dans l'eau. Clairement, cela ne pose pas de problème en situation normale, en revanche par contre il en ira différemment sur une assistance à personne inconsciente.

Une plaque alu comme back-pack...

La première réaction des personnes qui découvrent ce gilet est toujours la même : "ça doit faire mal cette plaque en fer..." : Et bien détrompez-vous, nous avons même effectué plusieures plongées sans combinaison et à aucun moment cela n'a été gênant.
La seconde est de demander à coup sûr : "mais pourquoi en métal ?". Les multiples fixations présentes sur ce type de plaque permettent aux plongeurs TEK de porter beaucoup de poids et donc de la charger sans risque de casse... cette solidité a un poids, sur la Masterlift il faut compter environ 1,5 kilos de plaque. Cet inconvénient sur terre se transforme en avantage sous l'eau puisque vous pourrez enlever 1 bon kilo de votre ceinture de plomb.

MASTERLIFT TEK : Tests grandeur nature

En mer Rouge, en Corse et dans les eaux de la rade de Marseille, c'est près d'une cinquantaine d'immersions au total que nous avons effectuées avec la "belle"'.

A l'utilisation, cette Masterlift Tek s'avère être d'un très grand confort et d'une redoutable efficacité.
ll faut néanmoins lui accorder les premières plongées afin de paufiner les règlages, point d'ancrage du harnais ainsi que hauteur des bretelles.
Mais ensuite quel bonheur!!! Le harnais s'adapte parfaitement à votre morphologie et fait totalement corps avec vous. Une sous-cutale (si, si, ça existe encore) est là pour garantir la bonne tenue de l'ensemble dans toutes les positions.
Le gonflage et le dégonflage se passent parfaitement même si nous avons toujours du mal a trouver la purge basse...
En voyage, le gilet, malgré sa plaque dorsale n'a pas posé de problème particulier.

Honnêtement, nous avons fait trainer au maximum la période d'essai afin de la conserver le plus longtemps possible, tellement cette stab nous a emballé.

NB : afin d'assurer un gonflage rapide des 35 litres, Beuchat a fait le choix d'équiper le direct system d'un diamètre plus important que le diamètre standard. Pensez à vérifier son état avant de partir plonger sur une île perdue à l'autre bout du monde, il serait surprenant d'en trouver un autre sur place.


MASTERLIFT TEK : Le point de vue du fabricant

C'est la premiere stab dorsale Beuchat qui a été conçue pour des plongeurs à "orientation TEK" avec les caractéristiques des stab TEK (hors modularité : choix enveloppe, harnais, etc ...)
Elle intègre un volume dorsal 840 Deniers de 35L, Direct System interchangeable droite/gauche, harnais Cordura 1000 Deniers indépendant entièrement réglable avec fixation de bretelles sur 3 points (absorbant les principales tailles)
Plaques alu préformées (résistance, gain de poids, multi-fixation de harnais, blocs, recycleur, etc ...)
Anneaux métalliques pour diverses accroches (relais, pony, éclairages, ...)
Poids de 4,250 Kg qui permettent de l'utiliser en plongée classique jusqu'à une configuration "lourde" et même en voyage.


MASTERLIFT TEK : Spécifications techniques

Essais : gilet Masterlift Tek by Beuchat
  • Gilet mono enveloppe avec harnais en Cordura 840 deniers.
  • Enveloppe 35 litres avec drisse élastique de compression.
  • Solide harnais matelassé avec bretelles réglables en 3 points (Adjustable Harness).
  • Plaques aluminium préformées avec multiples fixations pour harnais, enveloppe, bouteilles et accessoires.
  • Fixations basses des bretelles possibles sur 3 positions (avant du harnais, arrière du harnais et plaque aluminium)
  • Sangles en polypropylène et boucles de réglage finies par des anneaux de préhension.
  • Sangle pectorale réglable avec clip détachable et anneaux de préhension.
  • 8 + 4 anneaux d'accrochage en aluminium.
  • Drisse élastique avec clip de sécurité sur une bretelle.
  • Ensemble direct system à haut débit avec Dump Valve.
  • 2 purges hautes et 1 purge basse sur l'avant de l'enveloppe.
  • Possibilité de montage droite ou gauche de l'ensemble direct system et de la purge haute.
  • Fourni avec 1 sangle de fixation de bouteille BEUCHAT à boucle rapide.
  • Multiples possibilités de fixation (bi-bouteilles, relais, etc -) par sangles, par tiges filetées, par anneaux d'accrochage, etc ...
  • Sous-cutale réglable.
  • Taille unique M / L / XL

Nous tenons à remercier la société Beuchat et Fredéric Germain (responsable communication) qui ont immédiatement répondu "OUI" à notre proposition d'essai.

 
Notez

     

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 28 Janvier 2012 - 08:30 Beuchat : Entretien avec Christophe Margnat

Vendredi 9 Décembre 2011 - 23:30 AQUA LUNG : LE LEGEND NOUVEAU EST ARRIVé