Egypte : le CETO suspend jusqu'au 14 février 2011... pour le moment...

par Scuba People | le Samedi 5 Février 2011 | Lu 2383 fois

  

Compte tenu de la situation en Egypte et en Tunisie, le CETO, l'association des tours-opérateurs a modifié ses recommandations. Les départs pour des séjours et circuits sur les 2 destinations restent suspendus jusqu'au lundi 14 février 2011. Même si, sur les bords de la Mer Rouge, aucun incident n'est à signaler.


Crédit photo : AFP
Crédit photo : AFP

Les voyages réservés pourront être reportés

Dans un communiqué de presse diffusé jeudi 3 février 2011 par le CETO, les départs vers l’Egypte et la Tunisie sont suspendus jusqu’au lundi 14 février 2011 inclus.

Les clients concernés peuvent reporter leur voyage sans frais à une date ultérieure sur ces destinations ou toute autre destination programmée et aux conditions en vigueur du tour-opérateur.

Pour les clients ayant déjà réservé leurs vacances d’hiver (départs jusqu’au 13 mars 2011, selon les zones), les tour-opérateurs assouplissent leur politique commerciale pour les voyages à forfait incluant un vol affrété, en acceptant des modifications sans frais sur ces 2 destinations ou des reports sans frais des voyages concernés à une date ultérieure ou toute autre destination programmée et aux conditions en vigueur du tour-opérateur.

En ce qui concerne les départs en Egypte et en Tunisie, les réservations restent bien évidemment ouvertes pour la suite de l’année touristique.

En direct des centres de plongée en Egypte

Eric Belloin - Hurghada - Aquarius :
"La cote égyptienne de la mer rouge est parfaitement calme voire trop calme. En effet, ne pouvant travailler ( car pas d’internet !), j’ai donc eu le temps de regarder TV5 monde, El Jazzera, BBC, France 24 Etc.... Il n’y a pas eu un mot sur Sharm, Hurghada, Marsa alam  Etc... Tout simplement parce qu’il ne s’y passe rien. Uniquement des touristes qui profitent des 25° de l’air et de l’eau à 23°.
J’étais moi-même avec mes 3 enfants et ma femme et nous avons, durant ces 6 jours, vécu tout à fait normalement. Les enfants sont allés à l’école Française et on suivi les cours comme d’habitude.
Ce qui me fait plaisir c’est que si j’excepte l’annulation de la fin de semaine par manque d’avion uniquement, je n’ai pas eu d’annulation même pour février. Plus surprenant, j’ai reçu des inscriptions hier dans quelques semaines.

- Que conseilles-tu aux personnes qui ont réservé leur voyage pour les prochaines semaines ?
D’attendre, et de relativiser les images. Les médias ont besoin d’images fortes quitte à le rediffuser  100 fois pour maintenir le téléspectateur ou le lecteur dans leur journal."

Arnaud - Safaga - SpyroDream
:
"Il n'y a actuellement aucun trouble sur l'aéroport d'Hurghada, et les transferts se déroulent normalement. Il n'y a pas de perturbations particulières au niveau des autorités locales à Safaga, la ville est calme. Même si les accès internet et sms sont toujours coupés, il n'y a pas eu d'interruption des téléphones portables malgré ce qui a été annoncé par les média. Nous sommes évidemment attentifs et vigilants, et conseillons aux plongeurs de rester accompagnés de nos guides, ou de rester à l'hôtel quand ils ne plongent pas.
Je suis en contact journalier avec l'équipe sur place à Safaga, et tout va bien à part des problèmes d'approvisionnement depuis Alexandrie et Le Caire.

- Que conseilles-tu aux personnes qui ont réservé leur voyage pour les prochaines semaines ?
Pour les personnes ayant réservé un séjour ou une croisière dans les prochaines semaines ou les prochains mois, nous recommandons de rester attentifs à l'évolution de la situation mais surtout de ne pas céder à la panique. De même qu'en Tunisie, les vols et le tourisme reprendront certainement très rapidement, dans des conditions de sécurité optimales pour tous."
Egypte : le CETO suspend jusqu'au 14 février 2011... pour le moment...

L'APS, le CETO et le SNAV* : 3 organismes clés du tourisme

Le Cercle d'Etudes des Tour-Opérateurs (CETO) émet des recommandations auprès des tour-opérateurs (annulation, report, remboursements) en cas de crise tel un crash aérien, un attentat ou une catastrophe naturelle. Ces événements donnent lieu à des cellules de crises, réunissant également le SNAV (Syndicat National des Agents de Voyages), au terme desquelles les deux organismes prônent des décisions comme la suspension momentanée des départs, un report sans frais sur les mêmes destinations à une date ultérieure, un report du voyage sur une autre destination du TO, ou encore une annulation sans frais selon des conditions commerciales propres à chaque TO.

L' Association Professionnelle de Solidarité du tourisme (APS) est un organisme de garantie collective ayant pour principal objet :
- de fournir à ses adhérents (agences de voyages et tour-opérateurs) la garantie financière prévue et requise par la loi du 13 juillet 1992 et ses textes d'application.
- de protéger les "clients-consommateurs" ayant directement contracté avec un adhérent ayant fait faillite.
- de concourir au respect de la loi et de la réglementation, notamment celles applicables aux activités de tourisme.
- de veiller à la bonne réputation des professionnels du tourisme.
En somme, pour les voyageurs, l'APS est une garantie de bonne fin de voyage ou de remboursement des sommes engagées. En effet, depuis le 1er janvier 1997, elle garantit la totalité des sommes versées par les clients de toute agence adhérente. Plus simplement, si un tour-opérateur ou une agence de voyages fait faillite, tous ses clients seraient, soit remboursés des sommes versées à l'avance, soit pris en charge par l'APS qui assurerait la bonne exécution des prestations achetés. La profession des agents de voyages est l'une des rares avec les notaires, les huissiers de justice et les banques à offrir une garantie totale à ses consommateurs. 

Egypte : une croissance insuffisante

Un peu plus de 18% de la population vit avec moins de deux dollars par jour, contre environ 13% en Tunisie et 14% au Maroc, selon les chiffres de la Banque mondiale. Et encore, cette proportion a baissé de 14% entre 2005 et 2008 grâce au dynamisme de l'économie, estime l'institution. Ce chiffre global cache de grandes disparités régionales, rappelle l'organisation internationale.

Culminant à 5,5% en 2010, la croissance est en effet robuste, tirée par la construction et le développement des télécommunications. Mais, avec 700.000 nouveaux entrants sur le marché du travail chaque année, c'est insuffisant pour faire baisser le chômage. Résultat, un tiers des jeunes ne trouve pas d'emploi, selon les estimations de BNP Paribas. Tous les pays du Maghreb vivent le même scénario, «région du monde connaissant les taux de chômage les plus élevés au monde», selon le programme des Nations unies pour le développement.

En Égypte, l'explication est notamment à chercher du côté d'un système éducatif largement insuffisant. En 2003, 87% des jeunes Égyptiens atteignaient le bac, mais seuls 32% poursuivaient des études supérieures, selon la Banque mondiale (contre 53% en France). Ces prochaines années, l'institut national de la statistique égyptien a calculé qu'il faudra créer, chaque année durant 15 ans, 73.300 places supplémentaires en université. Et ce, seulement pour stabiliser le taux de diplômés.

*En savoir plus

- le CETO :
Le Cercle d'Etudes des Tour-Opérateurs regroupe des professionnels qui échangent leurs idées et approfondissent des sujets de réflexion communs à leur métier. L'association a pour objectif de faire connaître et valoriser le professionnalisme des tour-opérateurs et de développer un capital confiance des consommateurs en leur apportant de réelles garanties de service. Le CETO est présidé par René-Marc Chikli.
Site Internet : www.ceto.to

- l'APS :
L'APS (Association Professionnelle de Solidarité) fournit à ses adhérents professionnels du tourisme la garantie financière prévue par la loi de juillet 1992. Forte de ses 2918 membres et de ses 40 ans d'expérience, elle a pour mission de protéger les clients consommateurs, ayant directement contracté un adhérent devenu financièrement défaillant, de fournir à ses adhérents la garantie financière prévue et requise par le Code du Tourisme et ses textes d'application, de protéger les "clients-consommateurs" ayant directement contracté avec un adhérent devenu financièrement défaillant, de concourir au respect de la loi et de la réglementation, notamment celles applicables aux activités de tourisme, de veiller à la bonne réputation des professionnels du tourisme, et de favoriser toutes études et recherches de caractère général sur l'activité, l'économie, le développement et la promotion du tourisme. L'APS est présidé par Bernard Didelot Site Internet : www.tourisme-aps.com

- le SNAV :
Le SNAV (Syndicat National des Agents de Voyages) est un syndicat professionnel défendant les intérêts de ses adhérents. Il regroupe 1 393 licences d'agents de voyages et 3 721 points de vente. Organe représentatif de la profession, il en représente 80 % du chiffre d'affaires. Il est composé d'instances telles le Conseil national qui rassemble 59 élus représentant les régions et les Conseils Professionnels qui proposent la politique du SNAV et entérinent les décisions du Bureau Exécutif, 16 Chambres Syndicales Régionales qui représentent la profession au plan régional et départemental, un Bureau exécutif qui met en oeuvre la politique du SNAV déterminée par le Conseil National, un secrétariat permanent, chargé du fonctionnement quotidien du SNAV et qui assure le suivi des missions définies par le Bureau exécutif et est au service de tous les adhérents, 12 commissions techniques, animées par un élu, composée des agents de voyage qui le souhaitent et assistés par des spécialistes. Le SNAV comprend également 6 Conseils professionnels qui couvrent les différentes activités et spécificités des métiers représentés : distributeurs indépendants, réseaux volontaires, réseaux intégrés, producteurs, tourisme d'accueil (réceptifs), producteurs de groupe et voyages spécifiques. Concrètement, le SNAV représente les agents de voyages, les forme, les défend, les conseille et négocie pour eux. Le SNAV est présidé par Georges Colson
Site Internet : www.snav.org

Réagissez à cet article



Notez

     

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 28 Janvier 2012 - 09:00 Masque facial, d'hier à aujourdh'ui